Random phrase

jeudi 18 avril 2013

La daronne Thatcher vue de Londres


On a enterré Margaret Thatcher ce mercredi. De son parcours, on ne mentionne souvent que de façon anecdotique son record de longévité au pouvoir, ou bien le fait qu’elle ait été la première femme à diriger son pays. Non, le plus souvent, sa mort a été l’occasion pour nombre de commentateurs de revenir sur les méfaits et/ou bienfaits de sa politique économique.

Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a eu un avant et un après Thatcher. Mais plutôt que d’écrire ce que d’autres ont déjà fait très bien, ci-dessous quelques liens argumentés, chiffres à l’appui (en anglais):
 - Voxeu - The Economic Legacy of Mrs Thatcher

Reagan et Thatcher, les petits potes
Le résumé? Thatcher a probablement libéré les énergies productives du Royaume-Uni (c’est la version de The Economist qui lui rend hommage en couverture en tant que combattante de la liberté), mais au prix d’un accroissement des inégalités (voir par exemple Libé). Toujours est-il que les 20 ans écoulés depuis qu'elle a quitté le pouvoir n’ont pas suffi à déterminer si elle a été un génie ou un démon, et à savoir quelle conclusion tirer des réformes menées de front avec son comparse américain, Ronald Reagan. En tout cas, au vu du dernier budget, on ne se dirige pas vers plus de redistribution outre-Manche…

Et puis aussi deux vidéos qui agitent les Britanniques et capturent le mood de ces derniers jours. Tout d'abord, Ding Dong ! The Witch is Dead, numéro deux des charts britanniques la semaine dernière suite à l’annonce de sa mort:

 

La chanson soutenue par ses partisans, I’m in Love with Margaret Thatcher, ne finit que 35e du classement:



Et comme on dit, ciao l'artiste!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire